10 astuces pour séduire les filles qui vous plaisent

0

Pour séduire une fille et pour lui laisser un souvenir agréable de votre rencontre, suivez ces quelques conseils.

Nicolas Doileau est coach séduction. A travers sa méthode il aide les hommes à séduire les filles qui les intéressent vraiment. Voici 10 de ses conseils pour sortir avec les filles qui vous plaisent vraiment.

1. Le verbal et le non verbal

Beaucoup de filles utilisent le regard pour faire le premier pas de manière non verbale. Si une fille vous regarde avec insistance, il est fort à parier qu’elle souhaite aller plus loin. N’hésitez pas à aller la voir pour entamer la discussion. Il faut savoir être attentif à ces petits regards car une fille qui est intéressée par vous ne viendra pas nécessairement vous parler si vous n’osez pas rompre la glace !

loading...

2. T’as le look coco

Habillez vous avec un look cohérent par rapport aux filles que vous convoitez. Regardez les couples dans la rue : les filles qui prennent soin d’elles sont souvent avec des garçons qui prennent soin d’eux. Autant dire qu’habillé en short-chaussettes-sandales, vous avez peu de chance de séduire une fille qui sort de chez Zadig & Voltaire.

3. Draguer quand on est avec ses amis… ou seul !

Pas toujours facile de faire des rencontres… surtout si l’on est seul. Mais il y a des moments où il est plutôt « normal » d’être seul : après le travail, en voyage… Et si vous sortez seul en soirée, rien ne vous empêche de dire « mes amis n’avaient pas envie de sortir mais moi j’avais vraiment la pêche et j’avais une bonne énergie qui m’a donnée envie de sortir ». En revanche, évitez de mentir en disant que vos amis vous rejoignent car tôt ou tard, la fille convoitée risquerait de se rendre compte de la supercherie.

4. Évitez de dire certaines choses

Il y a certaines formules à éviter…

« Excuse-moi » : Il y a mieux pour commencer une interaction, et pourquoi s’excuser…

« Tu bois quoi ? » : Ca manque vraiment d’originalité !

« C’est ma meuf » : Souvent, quand les hommes disent ça, ce n’est pas leur copine… Et cela montre une inquiétude : « ne viens pas manger mon sandwich » !

« Est-ce que c’est toujours bon pour ce soir » : La fille peut comprendre « j’ai peur que tu annules car je ne suis pas quelqu’un de génial ». Pour paraître sûr de soi, mieux vaut dire par sms « je suis en chemin et je risque d’avoir du retard ».

« Pourquoi tu ne réponds pas ? » (par SMS) : C’est un manque de self contrôle ! Elle est peut-être à la salle de sport, a envie de vous faire mariner, ou n’est pas intéressée… tout simplement !

5. Transformez une conversation banale en une conversation drôle et intéressante

Qui a envie d’avoir une conversation sur la pluie et le beau temps ? Evitez les banalités, ne soyez pas Monsieur « c’est sympa ». Au contraire, exprimez vos émotions et la réalité ! Mieux vaut être authentique… un peu comme vous feriez dans une conversation classique… même si vous mettez un peu de provocation ou d’humour. Mais attention aux filles qui vous disent qu’il faut rester naturel : ce n’est pas toujours tout à fait exact.

6. Vérifiez que la fille que vous draguez est intéressée

Certains signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille : la fille s’isole pour parler avec vous, elle fait durer et exister la conversation, elle cherche la validation et elle est d’accord avec ce que vous dites, elle vous montre qu’elle est célibataire voire elle vous demande vous si vous l’êtes ou bien encore elle relance la conversation s’il y a des blancs. Tous ces petits signes sont des indices qui montrent que votre interlocutrice aimerait vraisemblablement vous revoir !

7. Comprenez ce que veut dire « il ne se passera rien entre nous »

Une fille ne peut pas vous dire « je te rejoins à ce rendez-vous et à la fin on va coucher ensemble »… cela manquerait un peu de chic ! Il arrive donc parfois qu’une fille joue. Mais attention, une fille qui dit « non » de façon claire veut réellement dire « non » : ne vous méprenez pas. Ce qui compte, c’est surtout l’attitude de la fille. A l’inverse, une fille qui répond de manière chaleureuse à vos sms mais qui ne vient pas aux rendez-vous n’est visiblement pas intéressée.

Vous n’êtes pas sûr de savoir si le « non » de la fille que vous avez en face de vous est un jeu de séduction ou un non ferme et définitif ? Pour mieux comprendre la notion de consentement, regardez donc cette vidéo sur le thé.

8. Sexualisez la conversation

Ne tombez pas dans la « friend zone » et ne parlez pas avec la fille qui vous plaît comme vous parleriez à un ami… mais de manière subtile s’il-vous-plaît sinon vous risquez d’être pathétique et lourdingue. Si vous dites « j’ai monté cet aprèm un meuble ikéa et ce n’est pas la seule chose que je sais monter », vous allez vraiment passer pour un pervers. Pensez progressivité, sensualité et subtilité. Parlez par exemple de vous en train de faire du sport ou d’autres sujets liés au corps. Prenez du plaisir quand vous parlez !

9. Sachez aborder une fille qui est dans un groupe

Prenons également le cas d’une fille qui se trouve avec ses copains ou ses copines. L’erreur la plus fréquente est de parler uniquement à la fille qui vous intéresse et pas au groupe. Au début, adressez vous au groupe puis parlez de plus en plus à la fille qui vous plaît. Essayez aussi de voir dans le groupe qui est la fille qui montre le plus de signes d’intérêt pour vous ou de signes discriminatoires par exemple « je rentre chez moi et quitte Paris demain soir ».

10. Réagir après un râteau

Il se peut qu’une fille ait déjà un petit ami ou bien elle vous n’êtes pas à son goût. Il faut accepter l’échec car cela peut arriver ! Restez courtois et saluez la fille. Si votre technique d’approche est élégante et polie, il y a peu de chance que la fille vous insulte ou soit agressive mais il peut naturellement arriver qu’elle ne soit pas intéressée. Retenez que dans tous les cas, toute interaction avec une fille ets bonne à prendre car elle vous fait progresser.

Que pensez-vous de ces techniques de séduction ? Pensez-vous qu’elles peuvent être appliquées à d’autres domaines comme les relations commerciales ou bien d’autres contextes ?

Pour plus d’infos, retrouvez Nicolas Dolteau sur son site internet.

Commentaires

commentaires