Accords toltèques: 4 règles pour être plus libre et heureux

0

Vous ne connaissez pas encore le livre Les Quatre Accords toltèques du chaman mexicain Miguel Ruiz ? Nous allons donc vous livrer les 4 règles toltèques qui promettent liberté, amour et bonheur.

Miguel Ruiz a écrit en 1997 le livre Les Quatre Accords toltèques qui s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires à travers le monde. Dans ce livre, le chaman mexicain nous montre en 4 points comment nous libérer de nos conditionnements pour mener une vie plus heureuse et plus libre. Son message est très clair : « Nous vivons selon un certain nombre de croyances limitatrices qui créent des souffrances inutiles et nous empêchent de nous réaliser ».

1. Que votre parole soit impeccable

Les accords toltèques partent du principe que la parole est créatrice, en parlant nous influons donc directement sur notre environnement. Il est donc important de ne pas utiliser des mots qui vont à l’encontre de nous-même ou qui dévalorisent les autres. Selon Miguel Ruiz : « l’esprit humain est semblable à une terre fertile dans laquelle des graines sont continuellement semées : des opinions, des idées, des concepts… Vous plantez une graine, une pensée et elle croit. La parole est une graine ». Pour mettre en application cette règle au quotidien, tournez 7 fois votre langue dans votre bouche avant de parler. Bannissez de votre vocabulaire les noms d’oiseaux et ne critiquez pas les autres. De même, ne soyez pas si dur envers vous-même, ne dites plus « je suis nul » ou « je ne sais rien faire », les mots ont du poids, il peuvent construire mais aussi détruire.

loading...

2. Ne faites aucune supposition

Nous faisons bien trop souvent des suppositions au sujet de tout et prêtons parfois des intentions à autrui qui sont erronées, le pire c’est qu’à la longue nous croyons que ces suppositions sont des vérités. Un ami ne vous dit pas bonjour ce matin et vous commencez à imaginer qu’il vous en veut ! Selon Miguel Ruiz, ces suppositions sont « un poison émotionnel », « nous les interprétons souvent de travers et nous finissons par créer tout un drame pour rien du tout ». Pour vous libérer de ces suppositions qui vous gâchent la vie, essayez de mieux communiquer avec les autres, dites clairement ce que vous pensez, ce que vous ressentez, exprimez-vous clairement pour éviter les malentendus, ayez le courage de poser des questions et acceptez que l’on vous dise oui ou non.

3. N’en faites jamais une affaire personnelle

Ce que les autres disent et font est une projection de leur propre réalité, vous ne devez donc pas vous sentir vexé à chaque petite réflexion. Si quelqu’un vous critique, c’est l’image qu’il se fait de vous, ce n’est pas vous. De même, les événements qui surviennent ne sont pas toujours des réponses à votre comportement. Selon Miguel Ruiz, nous devons apprendre à sortir de cet égocentrisme qui nous pousse à croire que ce qui nous arrive est une conséquence de notre attitude. Prenez donc du recul par rapport aux événements et aux commentaires d’autrui, ne ramenez pas tout à vous.

4. Faites toujours de votre mieux

Essayez toujours de faire de votre mieux afin d’éviter la frustration, les regrets et la culpabilité. Les accords toltèques nous enseignent que la vie est en perpétuel changement, « votre mieux variera donc selon que vous êtes en pleine forme et heureux, ou irrité, en colère ou jaloux ». N’essayez pas de faire davantage que votre mieux, vous dépenserez de l’énergie pour rien et serez insatisfait des résultats. « Pour faire de votre mieux, il suffit d’agir parce que vous en avez le désir et non parce que vous en attendez une gratification », précise Miguel Ruiz. Faites de votre mieux dans toutes les situations du quotidien et surtout appréciez ce que vous faites : « Quand on fait constamment de son mieux, alors on jouit pleinement de la vie, et on est moins frustré ! ».

Commentaires

commentaires