Que nous apprend une grande épreuve sportive comme le Tour de France sur la stratégie d’objectif ?

0

Que ce soit à titre professionnel ou personnel, nous avons tous des objectifs à atteindre. A cette fin les grandes épreuves sportives peuvent être une excellent source d’inspiration.

Que ce soit à titre professionnel ou personnel, nous avons tous des objectifs à atteindre.

Ils sont de tous ordres, de toutes natures et mêlent différentes sensations, impressions, et sentiments. On y croise le plaisir, la souffrance, la fierté, le courage, la peur, l’angoisse, le stress, le découragement, l’envie, la force, la faiblesse, Etc.

loading...

Souvent, au départ, l’objectif qu’on se donne ou que l’on nous fixe paraît important, difficile à atteindre voire même inatteignable ! Premières conséquences : la pression, le stress !

Que nous enseigne le tour de France dans ce domaine ?

Imaginez qu’on vous demande de parcourir 3 360 kilomètres à vélo en 23 jours consécutifs dont 2 de repos. C’est brutal !

Pour amortir un peu le choc, nous allons présenter cet objectif un peu différemment :

Cette distance va se dérouler en 21 étapes décomposées en :

  • 9 étapes de plaine
  • 7 étapes de montagne avec 5 arrivées en altitude
  • 3 étapes accidentées
  • 1 étape contre la montre individuel
  • 1 étape contre la montre par équipe

On voit bien ici que l’objectif est présenté de manière plus précise et que chaque coureur va pouvoir se préparer beaucoup mieux psychologiquement en fonction de ces données complémentaires, de son profil et de son expérience.

Découper son objectif en plusieurs « micro-objectifs »

Les équipes cyclistes vont encore beaucoup plus loin : chaque étape est analysée dans les moindres détails, chaque portion de route est regardée à la loupe. Et ce, pas uniquement pour des raisons tactiques d’attaques, mais aussi pour que chaque coureur, en fonction de ses forces et de ses faiblesses, puisse découper son objectif de rallier l’arrivée dans le meilleur temps, en « micro-étapes » lui permettant d ‘avancer sur sa feuille de route plus aisément.

La mythique étape de l’Alpes d’Huez est un modèle du genre : 21 virages = 21 objectifs !

Psychologiquement, franchir successivement plusieurs « micro-objectifs » est plus stimulant et motivant que d’attendre d’avoir atteint (ou pas !!!) un seul et gros objectif !

Que vous soyez amateur de cyclisme ou on, n’hésitez pas à mettre en pratique, au quotidien, cette méthode sans oublier les fondamentaux de la définition d’une stratégie d’objectif que sont :

La formulation

  • Précis – Personnel – Positif – Mesurable – Réaliste

Les questions importantes à se poser

  • En quoi est-ce important pour vous d’atteindre cet objectif ? (Définir les critères de motivation)
  • Comment, à quoi saurez-vous que vous avez atteint votre objectif ? (Définir des indicateurs)
  • Risquez-vous de perdre quelque chose en atteignant votre objectif ? (Si oui, cela vaut-il la peine de continuer ?)
  • Qu’est-ce qui vous empêche, aujourd’hui, d’atteindre votre objectif ? (Lister les obstacles)
  • De quoi avez-vous besoin pour contourner ces obstacles ? (Lister les ressources nécessaires)

L’agenda

  • Planifier et suivre les actions définies précédemment.

Et pour conclure, comme d’habitude, quelques citations :-)

« Celui qui veut atteindre un objectif lointain doit faire de petits pas. » – Saul Bellow

« Je ne peux pas changer la direction du vent, mais je peux ajuster mes voiles pour toujours atteindre ma destination. » – Jimmy Dean

« Il faut se fixer des buts avant de pouvoir les atteindre. » – Michael Jordan

Commentaires

commentaires