3 astuces pour en finir avec le multitasking et arrêter de s’épuiser

1

Il y a quelques jours, je lisais un article qui abordait la notion de multitasking. Le concept était bien résumé en une image :

Forumla-for-real-multitasking-DWGLe vrai multitasking consiste à effectuer une activité intellectuelle en même temps qu’une activité physique. Par exemple, participer à une vidéo conférence tout en pliant son linge. Cette manière de faire est astucieuse. Cela n’est en rien comparable au faux multitasking qui consiste à passer du coq à l’âne sans cesse car on est trop dérangé.

Maintenant que l’on sait ce qu’est le faux multitasking contre lequel nous voulons lutter, posons-nous cette question : comment se concentrer et éviter d’être distrait en permanence ?

La méthode Pomodoro

« Il pomodoro » par Original téléversé par Erato sur Wikinews italien — Transféré de it.wikinews à Commons par Fale utilisant CommonsHelper.. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Il_pomodoro.jpg#/media/File:Il_pomodoro.jpg

« Il pomodoro » par Original

La première méthode intéressante est la méthode Pomodoro. Elle a été développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. Elle consiste à travailler de manière intense sur une tâche et une seule pendant 25 minutes puis de s’accorder une pause. Le nom de la méthode vient du minuteur qu’utilisait Francesco Cirillo pour chronométrer ses actions. Tous les quatre pomodoris, on peut prendre une pause un peu plus longue pouvant aller jusque 20 minutes. L’avantage de cette méthode est que l’on se concentre vraiment sur une tâche sans être sans cesse distrait.

Le télétravail

Avez-vous déjà essayé de travailler à la maison ? Si oui, avez-vous remarqué que vous arrivez mieux à vous concentrer et que par conséquent vous êtes plus efficace ? Le professeur  Mihaly Csikszentmihalyi explique qu’il faut environ 20 minutes pour se retrouver dans un état de concentration optimal qu’il appelle state of flow. Si vous êtes sans cesse dérangé, vous risquez de ne jamais atteindre ce stade. Alors travaillez à la maison si vous le pouvez et mettez naturellement en sourdine toutes les notifications qui pourraient vous déranger, qu’il s’agisse des e-mails ou des médias sociaux. Vous pourrez aller les consulter une fois que vous aurez fini une tâche. Travailler dans le train où dans un endroit où personne ne vous connaît est également une bonne astuce pour garder sa concentration.

L’assertivité

Il faut parfois oser dire « non » à un collègue qui vous dérange et vous demande de travailler sur une autre action alors que vous devez urgemment finir une tâche importante. Cela vous paraît compliqué ? Vous pouvez visser sur vos oreilles un casque pour ne pas être dérangé. Autre possibilité, avoir recours à un petit gadget indiquant que vous ne pouvez pas être dérangé. Dans mon entreprise, nous avions beaucoup de questions concernant cette problématique dans les open spaces et nous avons décidé de donner un « buzzee » aux collègues. Le principe est simple : s’ils ne veulent pas être dérangés car ils doivent se concentrer, ils collent le buzzee sur leur laptop.

BD : Barbara van Ransbeeck

BD : Barbara van Ransbeeck

Et vous, quelles sont vos astuces pour lutter contre le multitaking ?