4 leçons de sagesse du peuple massaï

0

Les massaïs, ce peuple d’éleveurs et de guerriers, sont très spirituels et se transmettent de génération en génération un spiritualité qu’ils ont aqueri au quotidien et qui conçoit l’homme comme le cocréateur de l’univers. Pour ce peuple, l’homme est avant tout un être relié aux autres et à son environnement. Les massaïs ont beaucoup à nous apprendre et écouter leurs conseils nous permettra enfin d’atteindre la sagesse.

Ilmao : acceptez la dualité

Selon les croyances des massaïs, il existe dans le monde des contraires mais qui ne sont pas antagonistes, cette dualité qui existe à l’extérieur (comme le jour et la nuit), règne également à l’intérieur de soi (comme la peur et le courage). Pour les massaïs, refuser cette dualité qui règne en nous et autour de nous, nous fera souffrir et nous mettra en conflit avec les autres. Il est donc important d’accepter cette dualité et pour y arriver, vous pourrez commencer par dresser la liste de vos qualités et de vos défauts et les relier à des conflits que vous avez eu ou à des comportements qui vous ont conduit à des échecs.

Eunoto : devenez un planteur

Pour les massaïs, être planteur signifie se mettre en phase avec le moment présent et se maintenir entre un état de volonté et d’humilité, de confiance et de vigilance. Cela vous permettra d’être plus serein et patient ce qui vous mettra à l’abri de la déception et de la colère. Pour devenir un planteur, vous devrez vous ancrer dans le moment présent et laisser de côté les mauvaises expériences du passé car comme disent les massaïs: « Le passé est un pays où je n’habite plus. »

Aingoru enkitoo : recherchez le bon ordre

Pour les massaïs, il est important d’être juste aussi bien dans ses mots que dans ses actions. Votre cohérence intérieure doit se voir de l’extérieur et votre démarche alerte doit témoigner de votre sentiment de sécurité et de légèreté dû à votre certitude de marcher sur le bon chemin. Recherchez donc le bon ordre en écoutant les messages que vous envoie votre corps lorsque vous avez pris une décision. Si vos choix son justes, vous devrez ressentir une paix intérieure. Si à chaque fois que vous repensez à un choix que vous avez fait vous ressentez de l’inconfort, de l’agitation, etc. essayez d’analyser cette décision qui pourrait ne pas avoir été la bonne.

Encipaï : soyez dans la joie

Pour les massaïs, la joie est un point de départ et non un but dans la vie. Pour entretenir cette joie de vivre, il est important de partager, de faire preuve d’humour, de souligner ce qui va bien, etc. Pour les massaïs, être dans la joie c’est également une forme de politesse qui créée un confort relationnel. Pour pouvoir être dans la joie, vous devez essayer de cultiver la gratitude au quotidien en prenant conscience des dons que vous recevez chaque jour. Vous pouvez également essayer une technique très utilisée chez les massais : intercalez une pensée ou un fait négatif entre deux positifs.

Pour les massaïs, devenir sage c’est cultiver le lien qui nous unit à notre environnement, c’est être cohérent dans notre façon d’être et dans nos paroles, c’est faire preuve de patience et savoir cultiver notre joie de vivre. Autant de petites choses qui nous permettront d’atteindre la sagesse.

Leave A Reply