Vous vous sentez démotivé ? Et si c’était la faute d’une mauvaise communication interne ?

3
Le 9 novembre dernier, j’ai donné une présentation à l’Université Catholique de Louvain sur la communication interne. L’occasion de constater une fois de plus les avancées technologiques de ces dernières années qui en coulisses supportent nos métiers.
Alexandra Giroux - Présentation à l'UCL
Quand on compare ces photos de l’élection du pape en 2005 et 2013, quelque chose saute aux yeux : en à peine dix ans, les smartphones sont devenus omniprésents dans nos vies :
2015-11-06 16_10_23-PowerPoint Slide Show - [presentation-UCL-internalcom.pptx]
Et cela est aussi vrai dans nos vies professionnelles. La manière dont on enseigne la communication interne à l’école n’a plus rien à voir car les outils et leurs possibilités ont évolué. Le modèle de communication « top-down » où la direction s’adresse au personnel est à présent dépassée. Grâce aux mobiles, aux réseaux sociaux d’entreprise, à la facilité pour chacun de filmer une petite vidéo, la communication interne est devenu une affaire de tout le monde. Mais si chacun peut communiquer, à quoi sert encore l’équipe de communication interne ?
Dans une vidéo de la série TED, Rainer Stack explique que le monde du travail est un train de vivre une crise qui atteindra son apogée en 2030. En effet, les entreprises ont de plus en plus de mal à recruter et à retenir les collaborateurs, ce qui implique des coûts élevés notamment en recrutement et en formation. Pour tirer leur épingle du jeux, les entreprises vont devoir focaliser leur énergie ailleurs. Pour survivre, elles devront prévoir leurs besoins et ressources d’un point de vue ressources humaines, attirer de nouveaux talents, aider les collaborateurs à grandir et retenir les collaborateurs pour éviter qu’ils ne quittent l’entreprise. C’est sur ces aspects que la communication interne va pouvoir jouer un rôle.
1. Attirer les talents
Toute communication interne est potentiellement une communication externe. En effet, les collaborateurs sont les meilleurs ambassadeurs d’une entreprise. En partageant des messages sur les réseaux sociaux, il participent à améliorer l’image externe et la réputation. Attirer les talents, c’est aussi construire une marque employeur (employer branding) attractive. La communication y participe en faisant vivre les valeurs de la culture d’entreprise. Elle va aussi être un rouage essentiel à la création d’un climat convivial. Miser sur le bien être est un choix judicieux. Comme le rappelle Laurence Vanhée de la société Happynomics, un collaborateur heureux est 2 fois moins malade, 6 fois moins absent, 9 fois plus loyal, 31% plus productif, 55% plus créatif. Au USA, le désengagement coûte chaque année 350 milliards de dollars ! D’où l’importance de faire en sorte que les employés se sentent bien ! Concrètement, la communication interne peut créer un cadre agréable pour les collaborateurs : journées de détente, informations sur les droits de employés, astuces pour avoir un bon équilibre vie professionnelle / vie privée, etc.
2. Informer et éduquer
La communication interne permet aussi d’informer et d’éduquer les employés. En améliorant la connaissance et la compréhension des informations utiles pour faire son travail, elle offre à l’employé un cadre propice à l’exécution de ses tâches. L’information peut être partagée sur l’intranet par exemple et on pourra coupler cela à des articles ou des vidéos de sensibilisation. De nombreux employés, surtout parmi la génération Y et Z sont très demandeurs de formation. La formation peut être donnée dans un cadre traditionnel à savoir les formations en présentiel ou en e-learning. Mais les occasions d’apprendre et de partager le savoir sont bien plus larges, que ce soit hors ligne ou en ligne. Par exemple, le fait de relayer dans le magazine d’entreprise les éléments clés d’un événement organisé par l’entreprise permettra à ceux qui n’étaient pas présent d’en apprendre plus sur un sujet donné. Les communiqués de presse diffusés en externe ont aussi tout intérêt à être partagés en interne. Quand on travaille dans une organisation, on est en droit d’attendre d’avoir l’information avant qu’elle ne soit publiée dans les journaux.
3. Soutenir les talents
Soutenir les talents, c’est permettre aux gens qui travaillent dans l’organisation de se sentir bien. La communication interne va dans ce cadre permettre de créer du lien et de renforcer les équipes. Elles pourront alors se réunir autour de projets de communication ou de changement. Une des tendances actuelle dans l’entreprise est de travailler de plus en plus en mode réseau et de moins en moins de manière calquée à l’organigramme. Cela permet à de nouvelles opportunités d’émerger. La communication interne peut inviter les employés à s’engager, que ce soit dans des projets mais aussi dans des actions liées à la responsabilité sociétale d’entreprise. In fine, quand les employés se sentent bien et sont productifs, tout le monde y gagne : les résultats s’améliorent et on économise du temps et de l’argent. Dans ce cadre, la prévention joue aussi un rôle important : indiquer aux employés comment bien s’installer pour ne pas souffrir de douleurs au dos, leur donner des clés pour éviter le burn out, faire de la prévention pour éviter les dysfonctionnements, etc.
4. Retenir les talents
La communication interne va également permettre de participer au fait de retenir les talents pour éviter qu’ils ne postulent ailleurs. L’équipe doit être à l’écoute de ce qui vit dans l’organisation. Cela permettra notamment de découvrir des talents cachés et de partager leurs réalisations avec le reste de l’organisation. Promouvoir un climat de transparence et d’ouverture est également fondamental. Ce principe est facilité par l’utilsiation d’outils tels que les réseaux sociaux d’entreprise. Les collègues sont alors libres de demander du feedback, de poser une question, de partager une information, etc. Cela soutient la création d’un climat de confiance et de co-création. Ainsi, les employés sont invités à prendre des initiatives et à travailler sur autre chose que leur travail routinier. Dans ce cadre, l’instauration du Nouveau monde du travail favorise également le climat de confiance et d’initiative. Cette culture d’entreprise donne envie aux employés de passer à l’action et de proposer des projets qui seront utiles à l’organisation.
 2015-11-06 15_36_50-presentation-UCL-internalcom.pptx - Microsoft PowerPoint
Ainsi, via les projets, la gestion des activities récurrentes et les solutions apportées au demandes, la communication interne soutient l’organisation pour attirer, informer, soutenir et retenir les talents de l’entreprise. Il est donc essentiel de tout mettre en oeuvre pour augmenter l’engagement des employés, améliorer la compétitivité et construire des équipes encore plus fortes. Les chiffres montrent que quand on communique de manière efficace, les employés ont tendance à être 4,5 foix plus engagnés et ils seront moins enclins à quitter l’organisation dans 20% des cas. De quoi prendre le sujet au sérieux !
Pour découvrir quelques exemples, n’hésitez pas à parcourir cette présentation :